Source: Photo Budokai Mandeure


Shito-ryu
« l'art de l'esquive»


Kenwa Mabuni (1889-1952), né à Shuri ,Okinawa,
fondateur de l’école Shito-ryu, crée en 1938

Le Shito-ryu est un héritage du Shuri-té et du Naha-té . Ces techniques sont marquées par la subtilité. Comparativement à d'autres écoles elle peut manquer parfois d'expression de puissance mais elle le compense largement par la vitesse et la subtilité technique. Les adeptes de cette école excellent souvent dans les techniques qui s'appuient sur la mobilité du bassin, les déplacements du corps et les techniques de déviation des attaques. Lors de rencontres les courants des écoles Shito-ryu et Wado-ryu obtiennent souvent de meilleurs résultats. L'habileté technique du Shito-ryu est parfois qualifiée de surperficielle par les adeptes du Shotokan qui cherchent l'éfficacité par des positions plus basses.

Emblème de la famile Mabuni, aujourd'hui présent
dans toutes les écoles Shito-ryu du monde
Kenwa Mabuni ne se contente pas de juxtaposer deux courants, mais il systématise les méthodes d'entraînement avec un fondement rationnel et scientifique .Ces recherches lui ont permis s'améliorer et il a au cours de ses années affiné les techniques notamment dans les katas et c'est peu être cela qui donne à ce karaté son style pur et précis et son aspect esthétique .Les katas Shito-ryu sont aujourd'hui trés bien représentés dans les compétitions techniques.

Chojun Miyagi , ami de Kenwa Mabuni, le présente à
Kanryo Higaonna afin d'étudier l'art du Naha-té
Kenwa Mabuni nomma son style Hanko-ryu puis Shito-ryu en hommage à ces deux maîtres. En japonais le nom d’Itosu s’écrit avec les deux idéogrammes Ito et Su. L'idéogramme Ito se lisant également Shi.

Anko Itosu apporte le style Shuri-té étudié avec le
maître Sokon Matsumura (1800-1896) .
Celui de Higaonna avec les trois idéogrammes Higa, on, et na. L'idéogramme Higa se lisant également To.

Kanryo Higaonna apporte le style Naha-té et devient
après la mort de som maître Waichinzan (expert de boxe chinoise : Quan-fa) l'expert le plus célèbre.
En japonais un même idéogramme peut se prononcer de plusieurs manières. Ainsi la combinaison des premiers idéogrammes des noms des deux maîtres forment le mot Shito , Shito-ryu signifie donc l’école issue des deux maîtres.
Il meurt le 23 Mai 1952, à l'âge de 63 ans. C'est son fils Kenei Mabuni qui lui succède à la direction de l'école centrale de Shitô-ryu.
Mabuni forma plusieurs élèves qui devinrent célèbres à leur tour :
Uechi Kanei (qui créa Uechi-ha Shito-ryu)
Sakagami Ryusho (qui créa Itosukai-ryu)
Hayashi Terue (qui créa Hayashi-ha Shito-ryu)
Tani Chojiro (qui créa Shukokai-ryu )
Kaneshiro Kensei (qui créa Tozan-ryu )
Kuniba Kosei (Seishinkai-ryu ) Iwata Manzo (Shitokai )


Après le décès de Kenwa Mabuni, ses deux fils Kenei et Kenzo, ont poursuivi l'enseignement du style de leur père. L’école Shito-ryu s’est développée principalement dans la région du Kansaï, au sud-ouest du Japon
Soke Kenei Mabuni , 1er fils fils du fonfateur : l'heritier du Shito-ryu

Kenei Mabuni 10e Dan , 1er fils du fondateur, né le 13 février 1918 à Shuri à Okinawa.
Il succède à Kenwa Mabuni à la direction de l’école principale du Shito-ryu. Dés son enfance, un grand nombre de karatéka fréquentait la maison et il a appris auprès de son père les différentes sortes de Karaté et le Jujutsu. C’est le maître Konishi qui lui a enseigné l’art du Kendo et le Judo. Il a appris de maître Seiko Fujita ce qu’est le Ninjutsu.

Maître Mizogushi et Soke Mabuni
Kenei Mabuni a aussi étudié les autres arts martiaux classiques. Il devient conseillé technique de la Fédération de Karaté Do au Japon et dans la commission de la Fédération de la ville d’Osaka. Il enseigne par la suite dans différents Dojo de Karaté do universitaires et entre autre au Yoshu-kan Dojo.En 1962, répondant à une invitation, il est allé enseigné au Mexique, et depuis en Amérique Centrale et Latine, dans différents pays d’Asie et en Europe.
Soke Kenzo Mabuni, le 2e fils du fondateur,


Kenzo Mabuni 10e Dan , 2e fils du fondateur (1927-2005)
Avec la permission de son père Kenwa il a joint l'école Shito-ryu quand il avait 13 ans et pendant plus de 60 années a enseigné et préservé un karaté Shito-ryu pur et vrai de la lignée de son père. Il a obtenu son SHODAN (1er Dan) 1 août 1943 et été JYUDAN (10ème Dan). Il est devenu un maître bien respecté non seulement au Japon mais également dans le monde entier.
Son organisation, NIPPON KARATE DO KAI (autrefois connu sous le nom de DAI NIPPON KARATE DO KAI) a été fondée par son père en 1939. Il a suivi exactement son programme, c'est pourquoi il l'a appelé SEITO SHITO-RYU ou SHITO-RYU PUR et VRAI.
En 1993, sur la demande de son bon ami Osamu Ozawa (maître de Shotokan), Kenzo Mabuni a voyagé à Las Vegas et a exposé le monde à Seito Shito (pur) Ryu, le karaté vrai de son père, Kenwa Mabuni. En avril 1994, Kenzo Mabuni a conduit des conférences à Albany, à New York et à Phoenix, Arizona.

L'organisation de Kenzo Mabuni, Shito-Ryu International Karate Do Kai, a maintenant des branches en Amérique du nord et du sud, Europe, en Asie et les régions d'Océanie